Logo
Bienvenue Le Conseil d'Administration Nouvelles Expresses Base de données

bouton.gif ASA Rassemblement Annuelle 2004




Rencontre 2004 de l’Association des Séguin d’Amérique



Saint-Jean-sur-Richelieu le 28 août

Le rassemblement annuel offre une occasion formidable de rencontre des Séguin d’Amérique. En effet, on vient des provinces de Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et même des Etats-Unis. Tout ce monde est heureux de se voir. Cette année, Saint-Jean-sur-Richelieu avait l’honneur de rassembler la famille Séguin.

 

                                                                                                                                                                      Photo de groupe prise lors de la réunion.



Saint-Jean-sur-Richelieu est une ville de la région du Suroît à quelque vingt kilomètres au sud de Montréal. Elle est située sur les rives de la rivière Richelieu qui reçoit les eaux du lac Champlain. De plus cette ville est au milieu des terres agricoles des plus productives du Québec grâce à l’humus laissé par la mer Champlain en se retirant.

Pour ceux et celles qui se sont rendus au rendez-vous par l’autobus en partance d’Hawkesbury, la rencontre avait déjà commencé dans l’autobus en chantant quelques chansons à répondre et en écoutant des historiettes supposément vraies.

Après l’accueil, notre patient chauffeur, François Séguin #970, dirige avec adresse son immense autobus guidé par le cicérone Nicole Poulin, présidente du Centre d’histoire de Saint-Jean. Ce sont les Loyalistes (Américains qui voulaient rester fidèles à la Couronne d’Angleterre lors de l’indépendance des États-Unis) qui ont fondé Saint-Jean. Il reste encore quelques édifices de style victorien qu’on essaie de restaurer. Le canal de Chambly qui longe la rivière Richelieu fut longtemps une route importante de navigation pour l’importation et l’exportation avec les États-Unis. Les Johannais durent se retrousser les manches quand la compagnie Singer, fabricante de machines à coudre, décida d’aller s’installer aux États-Unis. Le gouvernement fédéral aussi asséna un coup dur en fermant le Collège militaire. Cependant l’International des Montgolfières qui a lieu au mois d’août apporte une note positive. En outre les Johannais ont su relever les défis ; ils ont développé d’autres activités manufacturières et l’industrie bio-alimentaire émerge de plus en plus.

Blason de l'Association fait de bois et de métal remis en cadeau
à Raymond Séguin #002, trésorier depuis la fondation de l'Association.

 

Les statuts de l’Association exigent une assemblée générale par année. C’est là qu’on a le pouls de la santé de l’Association qui se porte très bien d’ailleurs. Le président, Pierre-Paul Séguin # 368, souhaite d’abord la bienvenue à tous et on procède ensuite au rapport du président et des divers comités. Le conseil d’administration a besoin de cinq autres membres. On fait appel aux Séguin pour combler ce vide. Suit ensuite un excellent souper servi avec diligence.

Les 140 Séguin présents attendent avec impatience la remise des FRANÇOIS : une reconnaissance pour un ou une Séguin qui a marqué son milieu par son exemple dans un domaine quelconque.

Le premier récipiendaire est le Père Édouard Séguin #144. Cet homme généreux a consacré sa vie à l’enseignement au Collège de Rigaud. C’est avec grande émotion que le Père Séguin reçoit le FRANÇOIS. Après les nombreuses photographies, le Père Séguin nous dévoile des détails intéressants de sa vie. Ses nombreux neveux et nièces se sont réunis pour la circonstance. Toutes nos félicitations au Père Séguin. Vous trouverez une courte biographie du Père Séguin dans ce numéro de La Séguinière à la page 15.

Le deuxième récipiendaire est un jeune artiste qui connaît déjà une grande renommée : Yannick Nézet-Séguin. D’abord pianiste de concert, il étudie ensuite la direction d’orchestre qui le propulse parmi les grands chefs d’orchestre. Tous les Séguin auraient aimé le rencontrer ; étant retenu en Europe, sa sœur, Sylviane Séguin, reçoit le FRANÇOIS en son nom (voir La Séguinière à la page 17).

Après la remise des FRANÇOIS, notre généalogiste André Séguin #006, auteur du dictionnaire des Séguin, nous présente un diaporama sur nos origines et sur la vie de l’Association. Il est bon de renouveler nos cellules qui ont tendance à oublier. Je me permets de souhaiter, au nom des Séguin, de répéter cette initiative.

Après une journée si bien réussie, nous ne pouvions nous quitter sans quelques pas de danse en souhaitant se rencontrer l’année prochaine au Manoir Alpine à Sainte-Adèle pour fêter le 15e anniversaire de notre Association. Tous nos remerciements à André Séguin #261 et à son équipe qui ont préparé cette journée mémorable.

Adhémar Séguin #030
Pincourt, QC

 

Photos